Prends ton courage et continue !

Publié le par Plume

Lorsque j'avais 16 ans et que je vivais au coeur de la fureur familiale, la vie était pénible et douloureuse chaque jour. Ce qui m'aidait à tenir le coup était la musique, le cinéma et l'art. Certains textes, certaines chansons m'ont soutenue au point d'avoir constitué à eux seuls le fin fil qui alors me reliait à la vie. Voici un de ces textes essentiels. Il s'agit d'une chanson d'Angélique et Photis Ionatos dont j'ai trouvé la retranscription sur Internet.

Malheureusement elle n'existe que sur 33 tours et il est donc impossible de la faire écouter en ligne. Le texte seul ne transmet qu'une partie du message de vie que cette chanson, réécoutée mille fois sur le musicassette de mon adolescence, a représenté pour moi.




Pour celui qui ne verra plus le grand miracle de la vie,

Pour celui qui n'entendra plus parler d'amour, parler d'oubli,

Pour celui qui ne pourra plus sentir la chaleur de l'enfant,

Pour celui qui ne pourra plus goûter la saveur du printemps

 

Je fais un voeu, en attendant que le coeur du monde fleurisse d'amour ...

 

Pour celui dont le coeur est triste et qui sanglote dans le silence,

Et pour celui dont la souffrance est devenue pain quotidien.

Pour celui qui s'invente un monde pour protéger son ignorance,

Et pour celui qui prend conscience de l'importance d'une vie

 

Je fais un voeu, en attendant que le coeur du monde s'incline devant la douleur et la solitude …

 

Mais pour le soleil qui se lève, pour le bourgeon qui vient d'éclore,

Et pour la haine qui s'endort, dans le coeur même de la nuit,

Pour ce sourire qui vient se mettre au plus profond coin de ton être,

Et pour l'enfant qui vient de naître,

 

Prends ton courage et continues !

 

Angélique Ionatos et Photis Ionatos

 


Publié dans Ça fait vivre …

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article